Le panorama sur les vignes et les murets de pierres sèches lors de la montée du plateau de Leucate est à couper le souffle, s’ouvre alors la station au charme « Rétro » de La-Franqui et l’immense plage des Coussoules permettant d’atteindre l’étang de La-Palme bordé par les salins puis Port-la-Nouvelle. Ce Port actif annonce le début de la jonction du canal de la Robine classé au patrimoine de l’UNESCO. Se profile alors la Réserve Naturelle de Sainte-Lucie, joyau de la biodiversité où différents points de vue permettent de contempler les flamants roses sur les étangs. Changement d’ambiance en longeant le chemin de halage, les écluses rythment la progression vers Narbonne pour y découvrir la promenade des Barques, le Pont des Marchands, la Via Domitia, le palais des Archevêques et les célèbres halles de style « Belle Epoque ».



L'itinéraire

Jalonnement en cours de finalisation de l’étang de Leucate à Port-La-Nouvelle. Attention, le plateau de Leucate se termine par une descente très abrupte pour rejoindre la piste cyclable vers la gare de Leucate la Franqui. Prudence au bas de cette descente dépourvue de stop lors de notre reconnaissance. Pour les moins hardis, le passage le long de la voie ferrée étant très gravel bike, c’est à dire réservé à des cyclistes adeptes d’une pratique tout-terrain, voire aventure, il est tout à fait envisageable de parcourir en train les quelques kilomètres qui relient Leucate à Port-La-Nouvelle. Après Mandirac, le chemin de halage le long du canal de la Robine est parfois très rustique et enherbé.

Revêtement lisse : revêtement minoritaire sur cette étape, au niveau des villes. Revêtement rugueux : avant Port La Nouvelle, secteur difficile le long de la voie ferrée, beaucoup de cailloux. Chemin carrossable emprunté avant l’hôpital de Port La Nouvelle. De l’entrée de la voie verte du Canal de la Robine (Chemin de Ste-Lucie) jusqu’à l’entrée de Narbonne. Revêtement meuble : après la voie verte de Leucate La Franqui, avant de longer la voie ferrée, zone spongieuse. Impossible de passer avec un vélo à pneus fins ou chargé après de fortes pluies.

Sur cette première étape balnéaire de la Méditerranée à vélo c’est un véritable plaisir de pédaler avec une vue sur la mer le long du chemin bordant Argelès-plage ! St-Cyprien dévoile ensuite son port commerçant avec un front de mer très arpenté par les promeneurs. S’ensuivent Canet-en-Roussillon et la voie verte de l’Agly, véritable voie royale vers Port-Barcarès. Sur le port même, la vue des poissons en vente ravive les appétits. La piste cyclable de la pointe de Corrège propose une vue imprenable de l’Etang et de Port-Leucate. Depuis le pont de la Corrège, la piste cyclable s’enfonce alors dans la Pinède jusqu’au village conchylicole où se succèdent les cabanons à huitres devenus hauts-lieux de la dégustation. Abritée au pied de la falaise, la plage de sable fin de Leucate-Plage invite à la baignade dans des eaux cristallines ; non loin, les façades colorées du charmant village se découvrent en s’égarant dans le dédale de ruelles jusqu’aux vestiges du Fort du XVIe siècle.

L'itinéraire

Cette étape est en cours de jalonnement. Alternance de fronts de mer en sections partagées avec les piétons, de pistes cyclables le long des routes départementales et de quelques rares passages sur rues partagées dans les stations balnéaires.

À noter le long de la D617, entre Canet-Plage et Canet-en-Roussillon, la piste cyclable débute au rond point vers la D81A à gauche. Le passage inférieur sous la départementale est non jalonné, après le passage inférieur, la continuité est garantie par une piste cyclable à gauche au niveau d’un portail ouvert.

Revêtement lisse : revêtement très roulant sur cette étape sauf les sections signalées ci-dessous. Revêtement rugueux : passage sur sentier sur le front de mer à Argelès sur Mer et sur le début de la piste cyclable le long de la D81 (700 m. env). Front de mer à Le Bacarès. 3,5 km de sentier à Port Leucate le long de la D627. Empruntables avec des pneus en 700x25 et vélo chargé.



Déconfinement oblige !

Après une fin de sevrage, et un apéro plus qu'arrosé, mon mari (ça c'était avant...) est rentré sur les genoux et a confondu la batterie de son vélo (grand raid) avec l'enceinte bluetooth de l'appartement.

Bilan : Pas de musique ce soir ! C'était pourtant mon anniversaire... Merci Wellcountry !


Laëtitia de Poitiers